jeudi 28 février 2008

Recette de St Valentin détournée par un amateur de bonne chair

Gâteau du tendre. (Délice des cœurs, 24)

- Faites fondre les pensées.
- Cassez la timidité, séparer la pudeur des complexes.
- Faites chauffer la tendresse à feu doux jusqu’à ce que le charme opère.
- Mélangez la pudeur avec les pensées et le désir, doucement…
- Saupoudrez de quelques grammes de tendresse.
- Et une pincée de désir pour épicer le tout.
- Ajoutez la sensualité pour lever les interdits.

- Placez dans le cœur qui se serre, que vous aurez préalablement laissé préchauffer dans l’impatience et le doute.
- Mettez à chauffer à détachement modéré, réglez le frisson du coeur: pas trop de doutes, pas trop de fièvre non plus. Arrêtez le cœur quand il bat dans votre poitrine et que la bouche s’assèche.

- Savourez doucement en duo, accompagné d’un verre de timidité blanche ou d’un léger sang qui s’échauffe … Pour la présentation vous pouvez ajouter à discrétion quelques fleurs de silences, attentions toutefois aux compliments (pas trop) et à la timidité (juste pour le charme sans qu’elle nuise), quelques frôlements (involontaires ?) et des yeux qui se troublent et troublent.

Pour la suite, suivez l’inclination des cœurs, éventuellement jusqu’à l’inclinaison des corps… Dans ce cas, suivez la fièvre jusqu’à l’abandon.

Bon appétit.

n.

2 commentaires:

Flo a dit…

Merci du partage :-)

nicodemus88 a dit…

Oh alors là je suis surpris et flatté que tu ai mis ma recette sur ton blog... ça me console d'avoir eu personne à qui l'offrir en exclusivité cette année ^^.


Bon par contre, je crois que ça plombe ton blog, y a moins de commentaires que d'habitude ^^.